Tout ce qu’il faut savoir sur une serre de jardin

Une serre est une structure dans laquelle les jardiniers peuvent contrôler les conditions atmosphériques pour améliorer la culture des plantes. Les serres peuvent être aussi petites qu'une boîte qui peut s'asseoir sur un rebord de fenêtre ou aussi grandes que les bâtiments couvrant des milliers de mètres carrés. Le principe derrière chacun d'eux est que, avec le bon investissement de temps et d'argent, les jardiniers peuvent reproduire de nombreuses conditions dans une serre et cultiver des espèces de plantes innombrables.
Étendre la saison et la croissance de la culture

Les jardiniers qui cultivent des plantes dans les serres de jardin peuvent prolonger leur saison de croissance en semant des graines plus tôt dans la saison que ce qu'ils pouvaient semer à l'extérieur. À la fin de la saison, les plantes vont survivre plus à l'intérieur de la serre que ceux soumis au gel à l'extérieur. Les jardiniers prolongent la saison en contrôlant la lumière, la température et l'humidité à l'intérieur de la serre.  Cultiver dans une serre de jardin permet de choisir la qualité et la quantité de lumière naturelle dans la serre, tout simplement en plaçant la serre dans un endroit bien ensoleillé, ainsi que par le choix des vitrages. La principale préoccupation pour la culture dans une serre, c’est de bien choisir, la quantité maximale, la durée et la disponibilité uniforme du rayonnement solaire pour la croissance des plantes. Les agriculteurs, jardiniers contrôlent la température à effet de serre avec des capteurs qui mesure la température, des appareils de chauffage pour élever la température et des aérations pour abaisser la température.
Des plantes plus grandes !

Les serristes peuvent atteindre une plus grande variété de plantes que ce qu'ils pourraient autrement être en mesure d’atteindre en dehors de l'environnement à effet de serre. On peut par exemple créer des serres humides pour cultiver des plantes tropicales. Les serristes ne sont limitées que par la solidité de l'effet de serre et le montant d'argent qu'ils sont prêts à investir pour maintenir des conditions de croissance optimales. Les serres de jardin peuvent être accompagnées, des capteurs automatiques, couvertures de toit, brumisateurs et les alarmes liées à la maison ou à un téléphone cellulaire pour avertir de tout problème.

Protéger les plantes contre les prédateurs et parasites


Il existe de nombreux produits pour les plantes contre les prédateurs et les parasites, y compris les écureuils, les taupes... Alors que certains petits parasites, en particulier les rongeurs, peuvent être en mesure d'entrer par les ouvertures (portes et fenêtres ouvertes) le problème est beaucoup moins grave pour une serre de jardin de chez bonjour-promo. Les jardiniers à effet de serre peuvent prendre des mesures supplémentaires pour tenter de se prémunir contre les ravageurs du jardin avec des écrans et des pièges.  Les serres sans un plancher solide peuvent avoir besoin d'une plus grande protection pour éloigner les ravageurs des terriers.

Contenir les insectes utiles

Beaucoup de jardiniers doivent acheter les insectes bénéfiques, tels que les coccinelles, pour leurs jardins pour contrôler la population d'insectes nuisibles comme les pucerons. Grâce à la serre de jardin, il est faisable de contenir ces insectes bénéfiques. Les murs et le toit contiennent physiquement les insectes et les jardiniers peuvent fournir des plantes, comme le fenouil, la coriandre, que les coccinelles aiment pendant les périodes où il ya peu de pucerons.


Jardinage sous la pluie

Les jardiniers peuvent cultiver leurs plantes confortablement pendant qu'il pleut dehors, dans l'obscurité ou dans la chaleur de la journée. Une serre de jardin signifie que les gens n'ont pas à réduire leur activité de jardinage quand le temps n’est pas clément ou s’il fait sombre, car ils fixent les conditions dans la serre. Il est donc possible de faire du jardinage plusieurs heures de suite dans la journée.

Quelques astuces pour économiser l’eau au jardin

Des légumes bio c’est bien, un arrosage écologique, c’est mieux ! Et qui dit arrosage écologique dit économie d’eau et astuces malines pour donner la juste quantité à vos plantes et ainsi profiter d’un jardin luxuriant sans utiliser trop de ressources naturelles.
Pour cela c’est facile : on vous donne des techniques simples pour limiter votre consommation d’eau et mettre toujours plus d’écologie au jardin !
On arrose aux bonnes horaires
Vous n’êtes pas sans savoir que l’eau, cela s’évapore ! Pour éviter de trop fortes déperditions d’eau, votre arrosage devra se faire tôt le matin ou tard le soir, d’autant plus en plein été.
On opte pour le paillage
Simple mais très malin : le paillage, qui consiste à recouvrir de copeaux organiques la terre autour du pied de vos légumes, permet là encore d’éviter l’évaporation d’eau et ainsi garder une terre bien humidifiée. En outre, celui-ci permet aussi d’empêcher le développement des mauvaises herbes.
On pense bien au binage
L’aération de la terre est la clef d’un bon développement et d’une bonne absorption de l’eau. Avant les plantations, pensez donc à biner à l’aide d’un outil adéquat votre terre pour qu’elle soit la plus meuble possible. L’eau d’arrosage pénètrera plus profondément et vos plantes vous remercieront !


Et pourquoi pas l’arrosage intégré ?
Quand on parle d’arrosage intégré, on parle de ces systèmes enterrés qui permettent de distribuer l’eau automatiquement et en quantité choisie à l’avance. Ce système demande une réflexion globale en fonction des besoins en eau de chaque plantes et fleurs d’ornement au jardin. Pour l’installer, vous devrez donc définir au préalable quelle quantité d’eau nécessaire devra être distribuée, ainsi que le système de distribution le plus adapté : goutte à goutte, aspersion, arroseur, aspergeur rotatif…
Un investissement intéressant lorsque l’on possède un grand terrain et un grand potager.
Pour aller plus loin : plus d’informations sur l’arrosage intégré ici http://www.irrijardin.fr/boutique/arrosage-integre

Cultiver votre jardin d'intérieur avec l'éclairage à LED

Les ampoules LED ont dépassé la limite de leur utilité. Elles ne restent pas seulement à assurer l’éclairage et l’économie d’énergie, mais aussi bien d’autres éléments et activités dans notre vie quotidienne. Il a été annoncé récemment la sortie d’une ampoule LED  que l’on peu commander à partir d’un Smartphone et d’une tablette, aussi d’une ampoule Led qui contribue à la prolongation de la durée de v ie des viandes vendus dans les rayons. La simplicité et l’efficacité des LED  sont aussi constatées dans les activités des cultivateurs, grâce au nouveau luminaire horticole à LED.

Cultiver tout au long de l’année


Finis les problèmes de température avec vos plantes !!, avec la technologie qu’offre actuellement les LED, vous pouvez exploiter une extraction moins importante et de pas avoir de problème de température. Les types panneaux LEDs est doté de petits systèmes de ventilation qui refroidissent les LEDs avec une température n’excédant pas les 23°C et vous permettant de les rapprocher au plus près des plantes tout en ayant une surface large illuminées dans un angle de 120 °.

Le bénéfice sur vos investissements


La longévité de vie des ampoules contribue incontestablement aux investissements alloués à vos cultures. Avec une durée de vie entre 50 000 et 10 000 heures, vous avez la possibilité d’utiliser les ampoules LED jusqu’à onze ans soit l’équivalent de 33 cultures oui 528 bouturages. Un achat effectué une seule fois sans se soucier bien évidemment des remplacements des ampoules, avec une faible consommation électrique. La faible émission de chaleur vous permet également de ne plus faire recours à un système de refroidissement : une économie d’énergie de plus !!

Ces luminaires horticoles sont disponibles sur différentes formes dans différents revendeurs. Quel que soit le type de culture entrepris. Elles sont destinées à éclairer de petits espaces faire des boutures, la croissance et la floraison des plantes comme les orchidées, leur spectre sont absorbable en totalité par les plantes. 

Les bases de planchers : les types de revêtements

Le revêtement de sol peut être à la fois pratique et élégant. Choisir le bon plancher pour votre espace, le style et le budget est facile une fois que vous apprenez quels sont les types de revêtements de sol qui soient disponibles. Afin de trouver aussi ce qui s’accordera à votre décoration intérieure.

Chaque maison nécessite un plancher. Heureusement, il existe de nombreuses options de plancher disponibles. Apprendre sur les différents types de revêtements de sol vous aidera à choisir l'option la plus abordable, élégante et pratique pour votre espace. Parce que le plancher peut être coûteux, prendre le temps de peser chaque option est soigneusement impératif pour trouver le match parfait.


Le tapis

L'une des options de plancher les plus courantes est la moquette. Selon les connaissances de revêtement de sol, la moquette est disponible en plusieurs styles différents, tels que : peluche, shag, frise, berbère et boucle. Vous pouvez également choisir parmi une variété de textures, hauteurs et couleurs, ce qui en fait l'une des options de revêtement de sol les plus polyvalents disponibles. De plus, le tapis est facile à mettre en accord avec le reste de la décoration maison.

Parce que chacun de ces facteurs peut être ajusté pour modifier le coût global, vous pouvez souvent trouver des tapis abordable pour couvrir vos planchers. Cependant, vous devriez également considérer la durabilité du tapis. Le tapis tend à s'user au fil du temps, et les taches s’y collent très facilement. Vous devez vous attendre à remplacer la moquette tous les deux ans ou plus et vous devriez également éviter de le poser dans des endroits où il est susceptible de coloration, comme dans la cuisine.


Le carreau

Le carrelage est une autre option couramment utilisée dans les salles de bains et les cuisines. Il est disponible dans un certain nombre de styles et de tailles et peut faire paraître un espace plus ouvert. Alors que la dalle elle-même est assez résistante aux taches, le coulis dans lequel les tuiles sont fixées peut devenir sale assez facilement. Un bon nettoyage peut empêcher le coulis se décolorer.

Le flottant

Le revêtement de sol stratifié est de plus en plus répandu chez les propriétaires. La connaissance du plancher note que c'est peut-être parce que le stratifié est versatile, durable et abordable. Le flottant vient dans une variété de styles, de couleurs et de textures. Il est résistant aux taches et facile à nettoyer. Il serait un bon choix pour les zones de haute mer et aux endroits qui se tachent facilement, tels que les cuisines et salles de bains. Le vinyl serait une autre option pour celui qui est intéressé au stratifié. Il porte souvent les mêmes qualités.



Peu importe le genre de revêtement de sol que vous choisissez, l’important est surtout de bien considérer toutes les options avant d’en décider et de voir si votre choix est approprié à l’architecture de votre maison. Le décor de votre sol contribue largement au design de votre intérieur.

Fumer tout en respectant l’environnement


 Beaucoup de raisons poussent les gens à abandonner totalement le tabac et à adopter la cigarette électronique comme alternative à la cigarette traditionnelle. Opter pour une cigarette à vapeur c'est choisir de fumer vert et de fumer tout en respectant l'environnement.
Cependant, il y a encore des personnes qui ne savent pas ce qu'est une cigarette électronique.

Qu'est ce qu'une cigarette électronique ?
C'est un dispositif high tech composé
  • D'une cartouche ou réservoir qui permet de recevoir le e-liquide. Il est à noter que le e-liquide est un liquide aromatisé et qui se transforme en une fumée artificielle lors de l'action de fumer.
  • D'un atomiseur va chauffer le e-liquide
  • D'une batterie qui va permettre d'alimenter l'atomiseur
La e-cigarette existe sous différentes formes, différentes tailles et différentes couleurs. Elle est même personnalisable.

Quels sont les avantages d'une cigarette électronique ?
Les avantages d'une e-cig sont nombreux notamment :
  • Aucune odeur désagréable : il n'y a pas de sensation plus satisfaisante que de relaxer chez soi et de fumer sans se soucier de l'odeur de la fumée qui peut gêner les non-fumeurs à la maison.En réalité, il n'y a pas de fumée car la fumée artificielle ou encore fumée verte produite par la cigarette électronique n'est que de la vapeur. C'est terminé alors l'odeur de la fumée qui s'accroche aux rideaux, à la moquette, aux tissus d'ameublement et aux vêtements.
  • Aucun risque de provoquer un incendie : En effet un grand nombre d'incendie est causé par les cigarettes. Les statistiques montrent qu'en France environ 30% des incendies mortels ont été causé par les cigarettes. Avec la cigarette vapeur, il n'y a plus de risque d'incendie car celle-ci fonctionne avec une batterie.
  • Pas de cendres et de mégots : avec la e-cigarette, la maison et l'environnement reste propre car il n'y a plus de cendres ni de mégots. Fini les nettoyages constants du cendrier.
  • Fumer ou bon nous semble : Quel plaisir pour le fumeur de pouvoir fumer où il veut. Siroter un petit verre avec ses amis au club tout en aspirant quelques bouffées ou encore fumer une e-clop après un savoureux dîner sur la terrasse de son resto habituel. Cependant, pour il est toujours important de toujours demander la permission aux propriétaires des lieux.
  • Alternative plus saine:Beaucoup de personnes critiquent la cigarette électronique comme ayant des effets néfastes sur la santé. Mais qu'en est-il de la cigarette traditionnelle ? N'est-elle pas quatre milles fois plus dangereuses que la cigarette électronique avec ses 4000 composants qui nuisent à la santé ? Si une personne ne peut alors pas se passer de fumer, pourquoi ne pas choisir la cigarette électronique qui ne contient ni goudron, ni acétone, ni monoxyde de carbone et les 3997 autres éléments toxiques.
La cigarette électronique est n'a pas de risque pour l'environnement et également pas de risque pour la santé. Elle offre les même avantages et plus encore que de fumer une cigarette classique. De plus, elle est plus abordable que les cigarettes traditionnelles.Vous pouvez acheter votre cigarette électronique chez votre magasin de e-cigarette.

Présentation de notre partenaire Buzibi

Buzibi, le spécialiste des vélos électriques à Paris, met en œuvre toute sa passion et son expérience pour vous proposer des cycles plus agréable et totalement écologique ! Un vélo électrique est tout d’abord un cycle à part entière auquel nous ajoutons un moteur alimenté par une batterie. Ces nouveaux concepts se développent depuis plusieurs années, grâce à certains avantages non négligeables ! L’assistance au pédalage vous permet plus de rapidité, de facilité ou encore plus de plaisir ! Il est donc aujourd’hui possible de pédaler sans faire d’efforts !

Nous vous proposons différentes gammes de vélos électriques adaptés à tous vos besoins et votre utilisation. Nous vous suggérons également divers accessoires en supplément de votre cycle comme des antivols à sécurité maximale, ou encore de la bagagerie, des éclairages, des compteurs de km/h, des sprays anti-crevaisons… Tous nos accessoires vous sont présentés sur notre site internet.

Se nourrir éco-responsable : le sushi n'est plus un soucis !

Le sushi, plat traditionnel japonais, connaît un grand engouement dans le monde entier depuis de nombreuses années maintenant. En France, les restaurants se multiplient, et on voit même apparaître des chaînes bien connues dans nos centre-villes.

Cependant, l'envers de cette tendance est une catastrophe écologique pointée du doigt par de nombreux experts et de nombreuses organisations non gouvernementales, à savoir les conséquences sur les espèces de poisson et sur l'environnement marin. La hausse globale de la consommation de sushis a ainsi entraîné la mise en danger de l'existence de certaines espèces comme le thon rouge, ce qui a déséquilibré les écosystèmes marins. En général, on estime à 75% le taux de surexploitation des espèces de poissons sauvages, et la consommation de sushis semble y jouer un rôle. La France est particulièrement visée puisque, en tant que troisième plus gros consommateur de poissons en Europe, elle tient une certaine responsabilité.

Est-ce à dire que nous devrions tous couper court à la dégustation de sushis pour préserver l'environnement ? Absolument pas ! Des acteurs de la filière de distribution marine ont développé une démarche citoyenne pour permettre à tous de manger des sushis tout en minimisant l'impact environnemental.

Alors, comment faire pour concilier sushis et éco-responsabilité ? Tout d'abord, l'important est de bien sélectionner le poisson, en privilégiant les poissons issus de l'élevage ou les espèces de poissons sauvages non touchées par la surexploitation (hareng, seiche, maquereau, etc.). Il s'agira alors d'éviter soigneusement les restaurants proposant des sushis faits à partir d'espèces menacées comme le thon rouge, le saumon sauvage ou l'anguille. L'important est aussi de commencer à adopter certains comportements spécifiques pour minimiser l'impact sur l'environnement de la consommation de sushis. Cela consistera par exemple à bien se renseigner sur l'origine des produits pour s'assurer qu'ils viennent de France ou, à défaut, d'Europe, ou encore à s'assurer de la reconnaissance des produits consommés par des labels de qualité.

Ces quelques recommandations permettent de concilier la consommation de sushis avec une certaine conscience écologique, en diminuant la surexploitation d'espèces en danger comme le thon rouge et le saumon sauvage. Les amateurs de cette spécialité japonaise pourront donc continuer à consommer leur plat favori, tout en étant rassuré sur l'impact environnemental de leur action.

Voir aussi:
Un livreur de sushi écoresponsable.
Choisir ses Sushis pour minimiser son impact.